home > People > Accidents du travail

La sécurité au travail reste une priorité absolue

  • La sécurité reste une priorité absolue pour le secteur qui se traduit par une baisse tendancielle continue du nombre d’accidents du travail dans l’industrie chimique et des sciences de la vie.
  • Selon les données les plus récentes du Fonds des Accidents du Travail (FAT), le taux de fréquence* d’accidents de travail dans le secteur a été estimé à 10,1 par million d’heures travaillées en 2013. De ce fait, le taux de fréquence des accidents est de près de la moitié de celui enregistré dans l’industrie manufacturière. Au sein du secteur, les performances varient toutefois d’un sous-secteur à l’autre.
  • Les consignes de sécurité en vigueur pour les travailleurs du secteur s’appliquent également aux sous-traitants (sélection stricte, évaluation avant et après intervention, contrôles réguliers,…). Des statistiques de sécurité complètes et fiables en ce qui concerne les accidents du travail chez les sous-traitants du secteur ne sont actuellement pas disponibles.

*Le taux de fréquence est le rapport entre le nombre total d’accidents ayant entraîné la mort ou une incapacité totale d’un jour au moins (hors jour de l’accident) et le nombre d’heures d’exposition au risque, multiplié par 1 000 000.

Initiatives du secteur

La sécurité : un point permanent à l’agenda d’Indaver

Indaver plaide pour une culture comportementale de la sécurité. En effet : ce n’est qu’en travaillant continuellement à la sécurité que l’on peut assurer une protection aussi efficace que possible des sous-traitants, visiteurs, mais aussi de soi-même. La sécurité est un thème qui requiert une attention permanente, ne serait-ce que pour éviter que les collaborateurs ne tombent dans la routine.

Indaver a lancé une campagne ciblant l’ensemble du groupe, dont le but est d’améliorer la sensibilisation à la sécurité. Les principaux éléments de cette campagne sont les suivants : des affiches sur des thèmes liés à la sécurité combinées à des toolboxes sur la sécurité, des visites de site menées par l’équipe en charge de la Gestion internationale et les équipes de Gestion régionale afin d’encourager les collaborateurs à discuter ouvertement du comportement de sécurité au travail et, last but not least, un appel aux collaborateurs afin d’avancer des idées permettant d’améliorer la sécurité. Cette approche porte ses fruits. La tendance à la sécurité basée sur le nombre moyen annuel d’accidents avec incapacité de travail et sur l’indice de sécurité s’est améliorée ces trois dernières années.

Read More

Solvay mise sur ‘la sécurité comportementale’ pour une sécurité maximale

La sécurité des employés est d’une importance capitale. Dès lors, Solvay investit considérablement dans la sécurité au travail et organise régulièrement des formations autour de ce thème. Les statistiques relatives au nombre et au type d’accidents et d’incidents font l’objet d’un suivi et d’une analyse continue. Une des méthodes envisageables pour pouvoir concrétiser de nouvelles améliorations consiste à miser sur le comportement des travailleurs, ce que l’on appelle la sécurité comportementale (en anglais, ‘behavioral safety’). Ce programme encourage les employés à respecter un maximum de dispositions de sécurité au travail. Sur son site de Neder-over-Heembeek, l’entreprise Solvay a entamé son programme POP (programme d’observations préventives).

arbeidsongevallen Solvay behavioral safety programma-1

Le programme POP est fondé sur une approche positive. Il privilégie la sensibilisation des employés et son but est de susciter une prise de conscience chez les employés quant à leur propre comportement à l’égard de la sécurité. Le personnel est interpellé tant à propos de ses comportements sûrs que dangereux. Seul ce type de dialogue permet de réaliser une approche préventive des comportements à risque et de rendre l’environnement de travail plus sûr.

Par ailleurs, la poursuite d’un travail collectif constructif autour de la sécurité comportementale doublé d’une limitation maximale des coûts qu’elle engendre est un bon moyen de créer des exemples positifs inspirateurs pour d’autres équipes. Ces observations ‘POP’ sont consignées méthodiquement et simplement par le biais d’un outil en ligne accessible par tous les employés.

Read More