home > People > Emploi

Emploi industriel relativement stable

  • Au cours des trente dernières années, l’emploi dans l’industrie chimique et des sciences de la vie est resté relativement stable, oscillant autour des 90.000 postes de travail. Cette stabilité est d’autant plus remarquable que l’ensemble de l’industrie manufacturière a enregistré une baisse significative du nombre d’emplois directs au cours de la même période. En effet, plus de 380.000 emplois ont été supprimés entre 1980 et 2013.
  • En 2013, l’emploi a diminué légèrement dans un contexte macro-économique moins favorable. Malgré ce recul, le secteur a relativement bien résisté. La part de l’industrie chimique et des sciences de la vie dans l’emploi manufacturier total a augmenté de manière continue : 11,1% en 1980, 15,4% en 2000, 17,5% en 2010 et 18,1% en 2013. Cette part se situe bien au-dessus de la moyenne européenne de 11% en 2013. Cette stabilité au fil du temps semble être le fruit de l’attraction de nouveaux investissements et des efforts continus du secteur dans le domaine de l’innovation des produits et procédés.
  • En 2013, environ 15% des travailleurs du secteur occupaient un emploi à temps partiel. Trois-quarts de ces emplois sont des 4/5ème. Une analyse basée sur les données des comptes annuels des entreprises montre que 95,9% des salariés dans le secteur ont un contrat à durée indéterminée.
  • La part des employés dans l’emploi total du secteur chimique et des sciences de la vie augmente de manière tendancielle: 55,9% en 2013 contre 47,9% en 2000. Selon une étude de la KULeuven (Prof. Sels, 2008), cette hausse s’explique notamment par la forte mobilité intrasectorielle ouvriers/employés dans la chimie et les sciences de la vie. Cette tendance indique que les possibilités de développement et d’évolution dans le secteur demeurent une réalité. A titre de comparaison, environ 1/3 des postes de travail du total de l’industrie manufacturière sont occupés par des employés.

Source : ONSS – statistiques décentralisées (nombre de postes de travail au 30 juin). Pour les ratios d’emploi indirect: Econopolis sur base de tableaux Input-Output de la Banque Nationale de Belgique / Institut des Comptes Nationaux

  • L’industrie chimique et des sciences de la vie génère des emplois dans d’autres branches d’activité économique en Belgique telles que la maintenance, les activités portuaires, le transport et la logistique et l’ICT. Une étude d’Econopolis (2011), basée sur des données officielles, a indiqué que chaque emploi direct dans le secteur chimique et des sciences de la vie génère 1,6 emploi indirect en Belgique, soit au total 233 000 jobs directs et indirects en 2013. Ce ratio – parmi les plus élevés de tous les secteurs – a augmenté de manière significative au cours de la dernière décennie. Cette évolution reflète l’impact croissant du secteur sur l’emploi indirect et a, par ailleurs, permis au secteur de voir son emploi total croître.

Initiatives du secteur

Dow Corning remporte le « Best Workplaces 2015 » en Belgique

Dow Corning Corporation, leader mondial dans le secteur des silicones, de la technologie et de l’innovation basée sur le silicium, a été nominé comme l’un des meilleurs environnements de travail en Belgique. Le « Great Place to Work Institute » a classé cette entreprise dans le top 10 des entreprises de plus de 500 collaborateurs. L’organisation indépendante « Great Place to Work Institute » mène des études pour identifier les meilleurs lieux de travail au monde.

L’award est décerné pour la quatrième fois au site de recherche et de production de Dow Corning à Seneffe (Belgique), qui est pour la quatrième fois reconnu comme étant a « great place to work ». L’enquête réalisée auprès des collaborateurs de Seneffe a fait ressortir plusieurs points forts et en particulier la confiance qu’ils ont en leur entreprise, la fierté d’y travailler et les liens forts entre collègues.

Annick Meerschman, la gestionnaire du site de Seneffe se réjouit de cette nomination : « C’est une très belle reconnaissance pour notre entreprise d’être reconnue comme étant une « great place to work ». Pour nous, la participation à ce concours fut l’opportunité idéale de recevoir un feedback direct de nos collaborateurs afin de savoir si nos pratiques correspondent effectivement à leurs besoins et attentes. Nous nourrissons l’ambition de prolonger cet esprit de dialogue ouvert et constructif pour que Dow Corning continue à être un lieu de travail exceptionnel pendant de nombreuses années encore. »

A Seneffe, Dow Corning mène plusieurs initiatives axées sur la satisfaction des collaborateurs quant à leur environnement de travail et le maintien de l’équilibre travail-vie privée. Résultat : l’entreprise n’attire non seulement des collaborateurs hautement qualifiés, mais qui de plus restent chez nous très longtemps. Plusieurs avantages leur sont proposés, tels que des horaires flexibles, une récupération des heures de travail, des horaires de vacances basés sur l’ancienneté, un plan de retraite concurrentiel et une assurance de santé étendue, sans oublier les possibilités de carrière internationale.

Par ailleurs, Dow Corning valorise et encourage sérieusement la diversité. Plus de 20 nationalités différentes sont représentées sur le site de Seneffe qu’il s’agisse de fonctions de production, de recherche et de développement, de fonctions commerciales, de marketing et d’ingénierie ou encore de fonctions de support. Cet environnement de travail international offre dès lors des opportunités d’évolution uniques pour les employés.

Read More