home > Products > La chimie au quotidien > Construction durable

Construire durablement grâce à la chimie et aux matières plastiques

Presque 40 % de tous les combustibles fossiles sont utilisés pour le chauffage des bâtiments. C’est pourquoi il est indispensable de donner la priorité à l’économie d’énergie et à des rénovations énergétiques approfondies dans le cadre de ‘la construction et l’habitat durables’. Les matériaux d’isolation issus de la chimie réduisent très efficacement la consommation d’énergie et, par conséquent, les émissions de CO2. Pour chaque tonne de CO2 émise pour la production de matériaux d’isolation issus de la chimie, on économise 233 tonnes de CO2 sur tout le cycle de vie de ces produits. Pour construire durablement, il est donc essentiel d’analyser la durabilité du projet de construction dans son ensemble plutôt que de se limiter à une évaluation des propriétés de chaque matériau séparément.

Les initiatives ci-dessous illustrent comment les matières plastiques innovantes et la construction durable vont de pair.

Initiatives du secteur

Presque Neutre en Énergie ? Isofinish® adhère pleinement à cette norme.

splash_all

L’Agence flamande de l’Énergie (VEA) a créé en 2013 l’enseigne « Ik BEN mee » (J’adhère à la norme PNE). Cette campagne vise à préparer le Flamand aux principes Presque Neutre en Énergie (PNE) qui seront d’application à tous les nouveaux projets de construction à partir de 2021. L’enseigne « Ik BEN mee » est une initiative de l’Autorité flamande par le biais de laquelle elle veut reconnaître les maîtres d’ouvrage qui effectuent déjà des choix énergétiques éclairés. Pour obtenir cette enseigne, il convient de soumettre un projet ou concept respectueux de l’énergie. Ce dernier sera ensuite étudié de façon approfondie par l’Autorité flamande.

Isofinish® a été l’une des premières initiatives à être agréée et à recevoir le certificat « Ik BEN mee » de la VEA. Cette initiative est le fruit de la collaboration entre six producteurs de matériaux de construction. Ensemble, ils ont développé un concept entièrement innovant pour l’isolation et la finition des façades extérieures. Grâce à leur idée, la façade extérieure d’une habitation s’avère considérablement plus économe en énergie. Ce nouveau concept pour façades extérieures ne fait pas seulement baisser le coût énergétique, mais il augmente aussi la valeur esthétique du bâtiment. Le concept Isofinish® se distingue par le fait qu’il forme un bouclier isolant continu. Ce bouclier ininterrompu empêche toute fuite d’énergie. Le concept convient de surcroît aussi bien pour les constructions neuves que pour les rénovations.

Un projet comme Isofinish® offre l’avantage d’attirer l’attention des candidats constructeurs/rénovateurs sur les principes de la construction/rénovation Presque Neutre en Énergie et de rendre ainsi immédiatement tangibles les objectifs de l’Agence flamande de l’Énergie.

1430811835391_1366035565750

Read More

GreenWal : le centre d’excellence de la construction durable.

Le centre d’excellence wallon Greenwal réunit tous les acteurs de la construction durable. Il a pour mission de booster les secteurs de la rénovation et de la construction et d’établir des ponts entre la formation, la recherche et l’innovation dans le domaine.

Greenwal a débuté ses activités en 2013 et établira officiellement son siège social en 2016 dans une toute nouvelle infrastructure, dont la première pierre symbolique a été posée en mai 2015. Elle comprendra 4000m² de bureaux, ateliers, salle de conférence et de démonstration.

Greenwal fait partie des initiatives menées par l’Alliance emploi-environnement de la Région wallonne visant à générer des opportunités économiques et de l’emploi en misant sur l’amélioration environnementale.

L’alliance emploi-environnement ambitionne d’assurer la transition du secteur de la construction vers une construction/rénovation plus durable grâce à l’isolation et l’amélioration énergétique des bâtiments.

En tant que signataire de l’Alliance et acteur économique majeur dans l’innovation et la fabrication de matériaux de construction performants, essenscia wallonie a participé à la concrétisation du programme de l’Alliance et à la mise en place de Greenwal.

Read More

Construction durable : les innovations de Kingspan

Outre l’importance des coûts initiaux, la consommation énergétique, les émissions de CO2 et la gestion du cycle de vie d’un bâtiment sont des critères fondamentaux dans l’élaboration d’un projet de construction durable. Kingspan a développé différents systèmes simples, mais innovants afin de réduire l’impact sur l’environnement d’un projet et par la même occasion ses coûts.

C’est notamment le cas du ‘Sol-Air Integrated Collector’ de Kingspan, un panneau isolant de première qualité, qui permet en outre de récupérer l’énergie solaire pour chauffer le bâtiment. Le panneau de façade idéalement pourvu d’un revêtement plus sombre emmagasine l’énergie du soleil par le biais de son revêtement extérieur. L’air emprisonné dans les corolles ouvertes réchauffe ainsi le panneau. En se réchauffant, l’air dans les corolles commence à monter, ce qui crée un appel d’air, depuis le bas du système. L’air chaud est admis au sein du bâtiment depuis le haut du panneau de façade. L’air réchauffé est brassé à l’intérieur du bâtiment au moyen de ventilateurs légers et peu énergivores ; le gage d’une diffusion optimale de la chaleur. Les sondes de température du système veillent à ce que les ventilateurs ne se mettent en marche que si cela est indispensable pour le maintien de la température ambiante souhaitée.

Des tests à grande échelle démontrent la haute efficacité de ce système simple qui permet de réaliser des économies de chauffage pouvant atteindre 20 %, y compris dans les régions tempérées. Dans certains cas, on pourra installer un système de chauffage conventionnel plus léger permettant d’encore réduire les coûts. Ces économies, combinées à la longue durée de vie du produit et son faible coût d’acquisition comparé aux solutions énergétiques durables conventionnelles, permettent d’amortir rapidement l’investissement.

La réduction de la consommation énergétique entraîne une importante réduction des émissions de CO2 et une amélioration de la qualité de l’air du bâtiment grâce à l’apport d’air frais réchauffé provenant de l’extérieur.

Read More

Des matières plastiques durables pour l’Arène Ghelamco

Duurzaam bouwen Renolit_NL

Le stade de football Ghelamco à Gand, en Belgique, est un véritable ‘eyecatcher’. Il est impressionnant, comporte un design à la mode et rayonne par sa beauté architectonique. Ce stade n’est pas seulement un brillant concept; il est tout d’abord un concept écologique.

Son toit ondulé a été étanchéifié par l’emploi d’une ‘membrane’ écologique et réfléchissante ALKORBRIGHT de RENOLIT. Le revêtement de protection spécial sur cette couverture de toit augmente la réflexion de la lumière du soleil. Pendant l’été, celle-ci exerce un effet positif sur le climat intérieur du bâtiment. Pour ce grand projet, pas moins de 13.000 mètres carrés de ‘membrane roofing’ ont été utilisés. Au cours d’un stade ultérieur, des panneaux solaires seront installés sur le toit. Soit un nouvel exemple de projet spécifiquement axé sur la réalisation d’économies d’énergie.

La collecte et le remploi d’eau de pluie pour ce stade constituent une autre initiative écologique importante. À cet effet, trois grands réservoirs-tampons et deux citernes d’eau ont été installés.
Dans ce cadre-ci, RENOLIT a également joué un grand rôle. Environ 5.200 m² de membrane ALKORPLAN de RENOLIT ont été utilisés pour assurer l’étanchéité de ces bassins.

(Photos : Prise de vue nocturne du stade de foot Ghelamco. Copyright photo, KAA Gent)

Read More

Un ancien site industriel rénové en quartier durable

duurzaam bouwen Recticel BREEAM-01

L’ancien site industriel du Vaartkom à Louvain s’est transformé ces dernières années en un splendide nouveau quartier urbain. Après la construction d’appartements avec vue sur l’eau, la réalisation d’un centre culturel et la création d’une plate-forme pour entreprises créatives, on assiste aujourd’hui à la naissance d’un tout nouveau quartier résidentiel : « Tweewaters ». L’ensemble de la zone d’environ onze hectares a été métamorphosé en un quartier écologique par le développeur de projet Ertzberg. Ce dernier avait déjà attiré quelques grands noms tels que Xaveer De Geyter et Stéphane Beel pour d’autres concepts remarquables. Le projet de Stéphane Beel – le Balk de Beel – en cours de construction, a obtenu fin 2012 le certificat BREEAM avec mention « outstanding ».

Par sa participation au projet, Recticel Insulation est fière de contribuer à cette réalisation exceptionnelle. Pour recevoir la certification BREEAM, le projet doit répondre à différents critères subdivisés en neuf catégories dont les principales sont l’énergie, l’utilisation des matériaux, la gestion des déchets et la santé. La mention « outstanding » n’est que très rarement octroyée. C’est du reste la première fois qu’elle est attribuée à un bâtiment érigé sur le continent européen. C’est donc avec fierté qu’Ertzberg a reçu, début 2013, le BREEAM International Award à Londres.

duurzaam bouwen Recticel BREEAM-02

Pour réaliser ce projet, Ertzberg s’est associé à des partenaires fiables qui ne fournissent pas seulement des produits de haute qualité, mais qui accordent aussi une grande importance à la durabilité et à la protection de l’environnement. Pour l’isolation de la toiture, ils ont fait appel à Recticel Insulation. La société établie en Flandre occidentale a recouvert les toitures planes du Balk avec du Powerdeck F., un panneau d’isolation doté d’un noyau en « TAUfoam by Recticel ». Il s’agit d’une mousse rigide PIR (polyisocyanurate) dotée d’une structure cellulaire particulière. Les deux faces sont revêtues d’un voile de verre minéralisé. Grâce à leur valeur isolante très élevée, les produits « TAUfoam by Recticel » ne requièrent qu’une épaisseur limitée pour atteindre un niveau de résistance thermique suffisant. Leur performance isolante contribue au bon score obtenu dans la catégorie « énergie et émission de CO2 » du BREEAM.

Une attention particulière a également été accordée à la gestion des déchets sur le chantier. Pendant les travaux, les flux de déchets ont été correctement triés et emportés séparément afin de leur donner une nouvelle destination utile. Recticel a collaboré à cet effet avec l’entreprise de traitement de déchets Van Gansewinkel. L’entrepreneur, Willemen, a fait en sorte que les matériaux restants sur le chantier soient rassemblés et déposés dans les conteneurs de tri sélectif appropriés. Ces derniers ont été ensuite collectés par Van Gansewinkel qui les a acheminés vers un site de traitement. Là, les chutes de découpe des panneaux d’isolation ont été réduites en grains, pouvant servir de source énergétique à une centrale bio vapeur, qui les a convertis en électricité.

(Photos : Une vue de nuit et de jour du Balk de Beel, avec en arrière-plan les silos, comme ils apparaîtront après les travaux de rénovation. Recticel Insulation a isolé les toitures planes du Balk de Beel avec des panneaux isolants Powerdeck F.)

Read More

Un partenariat innovateur axé sur la construction durable

Le projet RenoseeC est un « laboratoire flamand de rénovation résidentielle» qui bénéficie d’une aide publique octroyée par l’IWT, l’Agence pour l’Innovation par la Science et la Technologie. Le projet vise à déployer un modèle commercial pour la rénovation collective, durable et abordable des habitations de type unifamilial. La coopération et l’innovation jouent ici un rôle clé dans l’intégralité de la chaîne de construction. C’est pourquoi cet objectif implique aussi bien les fabricants (Cantillana, Derbigum, FTB Remmers, ISOVER, Sto, SVK, Recticel Insulation), les entrepreneurs (Alpas, Beneens, Durabrik), leur fédération (Vlaamse Confederatie Bouw), les architectes (BAST), que les organisations à profit social (Domus Mundi asbl) et les chercheurs (KU Leuven, VITO).

Le projet RenoseeC est principalement axé sur les habitations de type mitoyen situées à l’intérieur de la ceinture du XIXe siècle de Gand, et plus particulièrement à Mont-Saint-Amand. Le public cible est constitué d’un mélange d’acheteurs par nécessité, de propriétaires-occupants et de propriétaires-bailleurs qui possèdent une habitation qui ne répond pas aux normes actuelles d’habitabilité des logements en termes de confort et de performance énergétique. Vu le caractère social du projet RenoseeC, une attention soutenue est accordée à l’accompagnement intensif du processus.
Le zéro-souci, la sensibilisation et l’activation sur mesure du quartier sont également des thèmes importants. Le projet s’inscrit de surcroît dans le cadre de l’objectif de la ville de Gand, qui vise à devenir d’ici 2050 une ville climatiquement neutre. La rénovation de la ceinture du XIXe siècle représente ici une priorité. Dans ce quartier, le logement qualitatif constitue en effet un défi de taille.

Le projet de rénovation RenoseeC est né au sein de Buildchem, un partenariat conclu entre les fédérations : Federplast.be (l’association belge des producteurs d’articles en plastique et en caoutchouc), la Vlaamse Confederatie Bouw (la confédération flamande de la construction) et essenscia (la fédération de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie). Buildchem regroupe ainsi tous les acteurs du secteur de la construction. Ces trois fédérations ont ainsi développé une collaboration innovatrice dans toute la chaîne de valeur de la construction.

renoseeclogo1421829417

Read More