home > Products > La chimie au quotidien > Santé et bien-être

Le secteur belge de la chimie et des sciences de la vie est au sommet en matière de technologie pharmaceutique et de biotechnologie

La population mondiale qui ne cesse de croître et la population occidentale qui connaît un important vieillissement augmentent le besoin en soins de santé et de bien-être. Le secteur belge de la chimie et des sciences de la vie fait autorité dans le développement de nouveaux médicaments, vaccins, détergents, savons antibactériens, … Outre la production via les voies de synthèse chimiques classiques, le secteur est leader dans le développement de processus de production biotechnologiques.

Vous trouverez ci-dessous une petite sélection des nombreux exemples.

Initiatives du secteur

Une meilleure conservation des vitamines pour une meilleure santé

Les vitamines liposolubles sont généralement instables en raison de leur nature spécifique. Puisque l’état de ces molécules organiques se dégrade facilement sous l’effet de la lumière, de l’oxygène et de la chaleur, elles doivent être protégées contre ces éléments. C’est certainement le cas lorsqu’elles sont utilisées dans des substances alimentaires. De plus, puisqu’elles sont uniquement liposolubles, ces vitamines ne peuvent pas facilement être assimilées dans des produits qui contiennent de l’eau.

C’est à cet effet que Prayon a développé un processus innovant qui garantit une stabilité et une protection optimales de plus d’un an pour les vitamines. Il diffuse la vitamine uniformément dans le produit en faisant adhérer les vitamines liposolubles au sel de phosphate.

Le nouveau produit de Prayon s’appelle FortiprayTM et se compose de sel de phosphate de calcium (phosphate de calcium, E341) et d’un complexe de vitamines liposolubles. Il contient des vitamines D2 et D3 et assure parallèlement une meilleure absorption intestinale du calcium fourni par le sel de phosphate (phosphate tricalcique).

FortiprayTM est utilisé dans des boissons enrichies afin de garantir la stabilité des vitamines. Il est aussi utilisé dans le fromage fondu, afin de bénéficier d’une bonne diffusion des produits liposolubles dans un environnement aqueux.

Prayon-Fortipray_photo
Read More

Vert-et-propre.be : faire le plein de conseils sur le nettoyage écologique

products gezondheid en welzijn Vert et propre_NL

L’utilisation de détergents est nécessaire pour l’hygiène générale. Il faut bien, en effet, laver et nettoyer vêtements, vaisselle, sols et toutes les autres surfaces. Nous ne devons toutefois pas oublier que l’utilisation de ces produits a un impact sur l’environnement, la consommation d’eau et d’énergie, la qualité des eaux de surface, la production et l’élimination des déchets.

Nous pouvons cependant limiter cet impact en optant pour des produits adaptés et en les utilisant selon certaines instructions. Le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement, COMEOS et DETIC ont donc créé, en collaboration avec le CRIOC le site www.vert-et-propre.be autour de cette thématique. Ce site propose des conseils utiles pour limiter l’impact des détergents et du nettoyage sur l’environnement. Vous y découvrirez notamment de bonnes pratiques qui vous aideront à modifier de manière positive vos habitudes de nettoyage et de consommation.

Read More

GSK contribue à la lutte contre le virus Ebola et le paludisme

GSK met tout en œuvre pour développer des vaccins innovants contre le paludisme et le virus Ebola pour ceux qui en ont le plus besoin.

Un candidat vaccin contre Ebola
Un consortium international a été mis en place en août 2014 afin d’accélérer les essais multi-sites sur différents candidats vaccins contre le virus Ebola. Aussi bien l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) que d’autres parties prenantes y ont participé. Le candidat vaccin de GSK a été testé dans quatre études de phase I. Les premiers résultats sont prometteurs. Ils présentent des conclusions encourageantes aux niveaux de la sécurité et de l’immunité. GSK peut à présent ainsi définir le niveau de dosage le plus adapté et passer aux phases suivantes des essais cliniques.

3624_GSK_Ebola infographic_P8_FINAL_KM_100215_31.03.15

En janvier 2015, les premières centaines de doses du candidat vaccin contre Ebola ont été expédiées de Bruxelles vers le Libéria, afin d’y être testées dans la première étude à grande échelle sur l’efficacité des vaccins expérimentaux contre ce virus sous la direction du NIH (National Institutes of Health) américain. Quand on sait qu’il faut environ une dizaine d’années pour que l’on découvre et développe un nouveau vaccin, on ne peut que constater l’incroyable rapidité du développement clinique de ce candidat vaccin. Cette prouesse démontre l’importance des efforts fournis par les nombreuses parties prenantes en vue de maîtriser la propagation du virus Ebola.

30 ans de lutte contre le paludisme
Au cours de ces 30 dernières années, les scientifiques de GSK ont collaboré avec d’autres scientifiques du monde entier afin de développer un vaccin qui serait le premier vaccin au monde à protéger les enfants d’Afrique contre le paludisme. Ce candidat vaccin (le RTS,S) est développé en partenariat avec laMalaria Vaccine Initiative de PATH. Cette initiative bénéficie du soutien financier de la Fondation Bill & Melinda Gates. Le principe de ce vaccin repose sur la stimulation du système immunitaire afin qu’il puisse se protéger contre le parasite du paludisme. En juillet 2014, GSK a introduit une demande de régularisation du vaccin auprès de l’Agence européenne des médicaments qui a reçu une réponse positive en août 2015. Suite à cette décision, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) émettra une recommandation sur son utilisation dans les programmes nationaux de vaccination, une fois le vaccin approuvé par les autorités réglementaires nationales.
En cas d’approbation, GSK s’est d’ores et déjà engagé à produire le vaccin à prix coûtant avec un retour sur investissement minime d’environ 5 % qui sera réinvesti dans la recherche et le développement de vaccins antipaludiques de deuxième génération ou de vaccins contre d’autres maladies tropicales négligées.

products gezondheid en welzijn GSK Ebola _Malaria_Dr_Salim_photo

(Photo de Nahya Salim – Nahya Salim est chercheuse scientifique et pédiatre à l’Ifakara Health Institute, en Tanzanie. Elle est chef de projet pour la phase III du RTS,S de GSK en ce qui concerne les essais portant sur le vaccin contre le paludisme. En tant que pédiatre et chercheuse clinique, elle est impliquée dans le diagnostic, le traitement et les soins de santé généraux destinés aux enfants).

Read More