home > Prosperity > Valeur ajoutée

Bastion industriel de la prospérité en Belgique

  • En 2013, l’industrie chimique et des sciences de la vie a généré une valeur ajoutée de 16 milliards €. La valeur ajoutée mesure la contribution du secteur à la richesse du pays et donc à sa prospérité.
  • Le poids du secteur dans le tissu industriel belge s’est accru ces dix dernières années grâce, entre autres, à la forte croissance de l’industrie biopharmaceutique. La part de l’industrie chimique et des sciences de la vie dans l’industrie manufacturière est passée de 28% en 2003 à 32% en 2013. Il s’agit du double de la part du secteur dans l’industrie manufacturière au niveau de la zone euro (16% en 2013).
  • Alors que la Belgique ne représente que 2% de la population européenne et 3% de l’économie européenne (PIB), la Belgique couvre plus de 5% de la valeur ajoutée de la chimie européenne et fait ainsi partie des 8 plus grands pays de la chimie en Europe.

* Changement de méthodologie dans la valeur ajoutée. Basée maintenant sur SEC 2010 au lieu de SEC 1995. Les dépenses en R&D sont comptabilisées différemment, ce qui a un impact sur la valeur ajoutée.