Matrice de matérialité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Pour la première fois, essenscia publie une matrice de matérialité dans son rapport de durabilité sectoriel. En 2017, une analyse de matérialité avait été effectuée et utilisée pour l’élaboration du rapport. À l’époque, elle n’avait toutefois pas été publiée en tant que telle dans le rapport. Selon GRI, « la matérialité est le principe qui détermine quels thèmes pertinents sont suffisamment importants pour qu’il soit essentiel d’en rendre compte. Tous les thèmes importants n’ont pas la même importance, et l’accent mis dans un rapport doit refléter leur priorité relative. » Une matrice de matérialité exprime ceci sur deux dimensions :

  • une dimension interne (avis des experts d’essenscia)
  • une dimension externe (avis des parties prenantes consultées)

essenscia a utilisé les ressources suivantes pour constituer sa matrice de matérialité 2019.

La carte de matérialité du Sustainability Accounting Standards Board (SASB) a servi de base. Il s’agit d’une analyse robuste élaborée pour tous les secteurs industriels. L’évaluation se fait au niveau des thèmes matériels, appelés catégorie de problématiques générales. La matrice d’essenscia a été élaborée à partir des 26 catégories de problématiques générales identifiées par le SASB[1]. L’évaluation de matérialité du SASB[2] a été prise en compte pour la dimension externe de la matrice.

Étant donné que le secteur de la chimie fournit des substances, des mélanges et des matériaux chimiques (cf. matières plastiques) pour un large éventail d’applications, nous avons également pris en compte (outre l’industrie de la chimie) les secteurs industriels énumérés ci-dessous pour accroître la robustesse de l’évaluation. Les secteurs industriels qui sont des utilisateurs en aval de produits chimiques ont reçu moins de poids lorsqu’ils ont combiné les évaluations matérielles selon le SASB pour chaque catégorie de problématiques générales et pour chaque secteur industriel. Voici tous les secteurs industriels du SASB qui ont été pris en compte.

[1] L’annexe 2019_Materiality-Matrix.xlsx décrit comment les 26 catégories de problématiques générales du SASB correspondent aux indicateurs GRI, aux ODD de l’ONU et aux indicateurs d’essenscia.

  • Transformation des ressources
    • Produits chimiques
    • Contenants & emballages
  • Soins de santé
    • Biotechnologie & industrie pharmaceutique
    • Équipement & fournitures médicales
  • Biens de consommation
    • Vêtements, accessoires & chaussures pour les applications dans l’habillement et les textiles
    • Produits de construction & mobilier pour matériaux de construction
    • Produits ménagers & personnels pour les détergents, les cosmétiques et les peintures
    • Jouets et articles de sport pour jouets
  • Ressources renouvelables & énergies alternatives
    • Biocarburants
    • Piles à combustible & batteries industrielles
  • Transport
    • Pièces pour automobiles

Nous avons organisé les résultats en :

  • matérialité élevée (selon le SASB, la problématique est susceptible de toucher plus de 50% des secteurs industriels) ;
  • matérialité moyenne (selon le SASB, la problématique est susceptible de toucher moins de 50% des secteurs industriels) ;
  • matérialité faible lorsque le SASB n’a pas considéré la problématique comme importante pour l’un ou l’autre des secteurs industriels considérés.

La deuxième ressource est une consultation menée à la fois avec des experts internes d’essenscia et avec des parties prenantes externes (les mêmes parties prenantes que celles énumérées ci-dessus). Pour chacune des 26 catégories de problématiques générales du SASB, les deux groupes ont été invités[1] à indiquer s’ils trouvaient qu’elle possédait une matérialité faible, moyenne ou élevée dans l’industrie belge de la chimie, des sciences de la vie et des matières plastiques.

Étant donné que deux sources façonnent la dimension externe (le SASB et les parties prenantes externes consultées), nous avons utilisé la moyenne des résultats obtenus par catégorie de problématiques générales.

La matrice résultante est représentée ci-dessous. Les problématiques qui ont un score moyen pour au moins une des dimensions sont considérées comme possédant une matérialité élevée pour le secteur. Elles sont donc soumises à l’exercice d’assurance limitée réalisé par Deloitte sur les indicateurs.

Matrice de matérialité essenscia 2019

Le changement climatique (émissions de gaz à effet de serre) et la consommation et l’efficacité énergétiques, la qualité des produits, la sécurité et l’écoconception, les thématiques sociales telles que la santé et la sécurité des salariés, la diversité et l’inclusion sont considérés comme possédant une matérialité moyenne ou élevée par les experts essenscia (axe des x) et par les parties prenantes externes (axe des y). Ces résultats nous ont confortés dans le choix des indicateurs qui couvrent ces thèmes matériels et les quatre enjeux choisis, qui reflètent cette analyse de matérialité.

1. L’annexe 2019_Materiality-Matrix.xlsx décrit comment les 26 catégories de problématiques générales du SASB correspondent aux indicateurs GRI, aux ODD de l’ONU et aux indicateurs d’essenscia.

2. https://www.sasb.org/standards-overview/download-current-standards/; https://materiality.sasb.org/

3. Consultation écrite au moyen d’un questionnaire en ligne.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur (optimisation des fonctionnalités du site, partage de contenu sur les réseaux sociaux et collecte de statistiques). En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.