Matrice de matérialité

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on print

Pour la deuxième fois, essenscia publie une matrice de matérialité dans son rapport de développement durable sectoriel. Selon la GRI, « la matérialité est le principe qui détermine quels thèmes pertinents sont suffisamment importants pour qu’il soit essentiel d’en rendre compte. Tous les thèmes importants n’ont pas la même importance, et l’accent mis dans un rapport doit refléter leur priorité relative. » Une matrice de matérialité exprime ceci sur deux dimensions :

  • une dimension interne (avis des experts d’essenscia)
  • une dimension externe (avis des parties prenantes consultées)

 

L’enquête en ligne auprès des parties prenantes externes (les mêmes que celles mentionnées ci-dessus) et des experts internes d’essenscia constitue la source utilisée pour établir la matrice de matérialité de cette année. Pour chaque ODD, ainsi que pour chacune des 26 catégories de problèmes généraux du SASB, les parties prenantes ont été invitées à indiquer dans quelle mesure elles sont considérées comme importantes pour l’industrie belge de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie.

Matrice de matérialité d’essenscia 2021

Le changement climatique (émissions de gaz à effet de serre) et la consommation et l’efficacité énergétiques, la qualité des produits, la sécurité et l’écoconception, les thématiques sociales telles que la santé et la sécurité des collaborateurs, la diversité et l’inclusion ont été considérés comme possédant une matérialité moyenne ou élevée par les experts essenscia (axe des x) et par les parties prenantes externes (axe des y). Cela conforte notre décision de maintenir à la fois la série d’indicateurs et les quatre enjeux que nous explorons en profondeur par le biais de récits qui couvrent ces sujets matériels. Le choix de traiter cette année le nouveau thème “sécurité, santé et environnement” découle des commentaires reçus de nos parties prenantes.