Back to all initiatives
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

INDAVER et SLECO exploitent un réseau de chaleur industriel dans la zone portuaire d’Anvers qui convertit l’énergie générée par l’incinération des déchets en vapeur. Cette vapeur approvisionne ensuite cinq entreprises chimiques voisines par un réseau de conduites de 5 km.

Cet investissement permet aux entreprises raccordées de passer du gaz naturel fossile à une énergie renouvelable pour la production de vapeur. Un moyen plus écoénergétique et moins coûteux de produire de la vapeur de haute qualité pour leurs processus chimiques. Sur le trajet du retour vers INDAVER, la chaleur résiduelle sert à chauffer un bâtiment. 100.000 tonnes d’émissions de CO2 par an sont ainsi évitées.

Cet investissement de 30 millions d’euros est basé sur des contrats à long terme entre INDAVER et les six entreprises partenaires raccordées au réseau vapeur. Ce projet contribue à la consolidation du cluster chimique intégré dans la zone portuaire, gage d’une croissance économique durable dans la région.

Le réseau a été conçu pour permettre sa croissance et son extension futures afin de pouvoir assurer une réduction des émissions de CO2 de 200.000 tonnes (soit l’équivalent de l’économie obtenue par 100 éoliennes). Grâce à cette évolutivité, le réseau ECLUSE sera prêt à faire face à l’augmentation des besoins futurs en chaleur des six premières entreprises, et d’autres entreprises seront en mesure de rejoindre le réseau de vapeur ultérieurement. Lorsque le réseau de chaleur ECLUSE sera utilisé à plein régime, il deviendra l’un des principaux pôles de chauffage industriel en Europe. Il assurera la production de pas moins de 10% du total de la chaleur verte en Flandre, apportant ainsi une large contribution aux objectifs de l’Accord de Paris sur le climat.

Le projet ECLUSE a remporté le tout premier Sustainability Award décerné par la Communauté portuaire d’Anvers en novembre 2016.