Planet → 

Déchêts industriels

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Le secteur ne génère que 4% des déchets industriels belges

Source: E-PRTR, DG Statistics

La gestion des déchets dans l’industrie de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie est hiérarchisée comme suit : prévention, réutilisation et recyclage, et finalement incinération avec récupération d’énergie. Les déchets qui ne peuvent être évités doivent être traités de manière optimale afin de limiter au maximum leur impact environnemental. Nous distinguons les déchets dangereux des déchets non dangereux.

En 2017, l’industrie de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie en Belgique ne représentait que 4% (948 kilotonnes) de l’ensemble des déchets industriels belges. Nous devons ce bon résultat en partie grâce à la collaboration entre les clusters : les déchets et les flux secondaires d’une entreprise servant de matière première à une autre, évitant ainsi la production de déchets. Ce type de symbiose industrielle est spécifique au secteur.

Des efforts substantiels ont été réalisés dans le domaine de la récupération de matière et d’énergie. Environ deux tiers (66%) des déchets industriels du secteur ont été valorisés en 2017, soit en tant que matière, soit en tant qu’énergie. La tendance positive vers une utilisation optimale des déchets est claire. En effet, en 2001, le taux de valorisation atteignait seulement 43%.

En 2017, environ 37% des déchets générés par l’industrie de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie sont des déchets dangereux. La plupart de ces déchets ont été traités en Belgique et 60% ont été récupérés, le reste étant traité dans des conditions sûres et strictes.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur (optimisation des fonctionnalités du site, partage de contenu sur les réseaux sociaux et collecte de statistiques). En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.