Planet → 

Émissions organiques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Forte tendance décroissante des émissions organiques

Source: E-PRTR, DG Statistics

Les composés organiques volatils (COV) contribuent aux pics d’ozone causés par des réactions photochimiques dans la basse atmosphère. Les COV sont des substances chimiques organiques qui s’évaporent facilement. Les sources principales d’émissions de COV sont le transport (vapeurs de carburants) et l’utilisation de solvants dans certains procédés industriels.

Les émissions de COV dans le secteur de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie a significativement baissé depuis 2001 grâce à de bonnes pratiques, l’optimalisation des procédés et l’amélioration du contrôle des émissions pendant le stockage et le transport. L’industrie continue à investir dans des systèmes de récupération de vapeur pour réduire encore davantage, voire éliminer les émissions de VOC, par un traitement des émissions (avec réutilisation de la chaleur de combustion), et par une détection poussée des fuites et leur réparation. 

Les émissions de COV spécifiques au secteur ont ainsi diminué de moitié au cours de la dernière décennie. Ces cinq dernières années, les émissions de VOC du secteur sont restées sous le seuil de 10ktonnes par an.

Source: E-PRTR, NEC Directive Inventory

Initiatives du secteur

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur (optimisation des fonctionnalités du site, partage de contenu sur les réseaux sociaux et collecte de statistiques). En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.