Planet → 

Gaz à effet de serre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Stabiliser les émissions de gaz à effet de serre tout en augmentant la production

Sources: Responsible Care data 1990-1995, EPRTR 2001-2017 (CO2, N2O), Econotec-VITO data 2001-2017 (HFC, PFC), DG Statistics

L’augmentation des niveaux de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère est un facteur majeur du changement climatique. Les GES comprennent non seulement le dioxyde de carbone (CO2), mais également le méthane, la vapeur d’eau, le protoxyde d’azote (N2O), les hydrofluorocarbures (HFC), les hydrocarbures perfluorés (PFC), l’hexafluorure de soufre et le trifluorure d’azote.

Les principaux GES émis par l’industrie des produits chimiques, des matières plastiques et des sciences de la vie sont le CO2, le N2O, les PFC et les HFC. Les émissions indirectes de CO2 liées à l’utilisation de l’électricité ne sont pas incluses dans ces statistiques, car elles sont attribuées au secteur électrique.

Les émissions de GES par volume de production pondéré ont diminué de 80% depuis 1990, en raison (entre autres) d’investissements drastiques dans les mesures de réduction des émissions de N2O et du remplacement des gaz fluorés. D’autres réductions des émissions ont été réalisées grâce à des améliorations continues de l’efficience énergétique et au passage du combustible liquide au gaz naturel.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur (optimisation des fonctionnalités du site, partage de contenu sur les réseaux sociaux et collecte de statistiques). En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.