Prosperity → 

Conséquences financières du changement climatique

Changement climatique : risque ou opportunité ?

La transition vers une économie bas carbone, qui exploite les ressources en carbone de manière intelligente et climatiquement neutre tout en préservant notre climat et en maintenant et renforçant l’activité économique et industrielle en Europe : cela constitue un enjeu majeur pour la société et, par extension, pour notre secteur énergivore et hydrovore.

Le secteur de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie joue un rôle clé dans la transition vers une société durable. Les indicateurs de consommation énergétique, d’efficience énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre montrent que notre secteur a déjà opéré une transition vers des sources d’énergie moins nuisibles pour le climat. En outre, une hausse de l’efficience énergétique indique qu’il est possible de produire plus avec moins d’énergie. L’indicateur d’efficacité des ressources indique, quant à lui, que des matières premières alternatives font l’objet d’une étude de faisabilité étant donné la forte demande mondiale en produits chimiques. Les deux indicateurs relatifs à l’eau (consommation d’eau et qualité de l’eau) dévoilent que le secteur réduit son empreinte eau, tant en termes de consommation que de rejets dans l’environnement. Mais on attend davantage de la transition vers une société durable pour atteindre l’objectif de l’Accord de Paris.

En revanche, l’industrie chimique et plastique est également un fournisseur de solutions écoénergétiques et économiques à tous les échelons de l’économie. Citons les composites légers pour les applications automobiles, les matériaux d’isolation thermique, les matériaux high-tech destinés aux éoliennes et aux panneaux solaires, le stockage et l’utilisation de CO2 comme ressource ou encore les combustibles neutres en carbone. Le secteur augmente donc continuellement sa propre durabilité et fabrique des produits et des technologies qui contribuent à la réduction des gaz à effet de serre dans les autres branches de la société.

La voie vers une économie bas carbone a de multiples liens avec notre secteur. Les technologies climatiques peuvent créer des débouchés pour le secteur – à condition que la production en Europe se maintienne à un niveau rentable au vu du contexte international. Toutefois, les entreprises de l’UE sont également confrontées à un éventail de coûts liés au climat.

Des choix judicieux devront être faits lors de la mise en œuvre de nouvelles politiques visant à aligner les objectifs climatiques sur le contexte économique mondial et sur des aspects sociaux tels que l’accessibilité et la disponibilité d’alternatives. Ce n’est qu’en préservant le trio « planète, population et prospérité » que nous nous dirigerons vers un avenir durable et climatiquement neutre.

Les enjeux mondiaux comme le changement climatique, la transition énergétique et la mutation vers une société bas carbone nécessitent une approche concertée. En effet, nous ne pouvons évoluer vers une société neutre en carbone que si nous unissons nos forces pour combler les écarts technologiques, sociaux et économiques existants. Cela exige une politique climatique mondiale équilibrée et axée sur l’innovation, qui donne à l’industrie chimique et aux biosciences l’accès aux moyens financiers nécessaires, mais aussi une compétitivité suffisante à l’échelle internationale dans le contexte de politiques moins ambitieuses parmi les concurrents européens. Ce n’est qu’au moyen d’une politique réfléchie, qui soutient la compétitivité et la capacité d’innovation de l’industrie européenne, d’une part, et donne priorité à l’enjeu climatique dans le programme d’innovation, d’autre part, que l’industrie chimique et le secteur des sciences de la vie en Belgique et en Europe pourront continuer à développer des innovations durables essentielles pour répondre à l’enjeu climatique international.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur (optimisation des fonctionnalités du site, partage de contenu sur les réseaux sociaux et collecte de statistiques). En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.